Une première pour LVT HS (High Shoulders) dans le nouveau tunnel du Bözberg

20.05.2020

Depuis plusieurs années, les CFF ont mis en place un corridor de 4 mètres sur l'axe du Gothard. Ainsi, même des semi-remorques de quatre mètres de haut peuvent être transportées par rail, ce qui permet d'exploiter pleinement le potentiel des Nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA). La nouvelle construction du tunnel du Bözberg entre Bâle et Zurich, dans le canton d'Argovie, est l'un des plus grands projets individuels de cette extension. Le tunnel existant, datant de 1875, ne convient pas pour 4 mètres. Il est actuellement remplacé par un nouveau tunnel parallèle à double voie de 2,7 kilomètres de long et sera utilisé à l'avenir comme tunnel de service et de sauvetage. Les travaux du nouveau tunnel du Bözberg sont en cours depuis l'automne 2015. L'exploitation régulière débutera comme prévu lors du changement d'horaire en décembre 2020.

En raison des conditions géologiques de la montagne, on s'attend à un soulèvement du sol du tunnel pouvant atteindre 26 mm dans certaines zones pendant toute la durée de vie du tunnel. La voie ballastée prévue à l'origine peut être très bien adaptée à la nouvelle situation en bourrant de tels incidents. Cependant, les CFF préfèrent une voie sans ballast dans les longs tunnels. Les CFF et Vigier Rail ont donc développé conjointement le nouveau support LVT HS, parfaitement adaptée aux exigences exceptionnelles du projet. La flexibilité maximale est l'un des nombreux avantages du système LVT, permettant des solutions sur mesure pour chaque besoin.

LVT HS peut compenser le soulèvement et en même temps l'affaissement éventuel dans d'autres zones. Le nouveau support a surélevé les accotements en béton, de sorte que les plaques de compensation, appelées APW, qui sont déjà prémontées en usine dans le système de fixation des rails, peuvent transférer en toute sécurité les forces provenant des passages à niveau dans le bloc de béton. Afin de remettre la voie dans la bonne position, les plaques de compensation peuvent être retirées pas à pas en cas de soulèvement du sol du tunnel, et en cas d'abaissement du sol, des plaques en PEHD de 25 mm maximum peuvent être insérées dans le chausson en caoutchouc du support LVT. Dans les deux cas, le réglage sur la voie peut être effectué lors de courtes fermetures nocturnes sans utiliser de grosses machines et sans travaux sur le béton de la chaussée.

L'installation de la ligne d'accès ballastée et de la voie sans ballast LVT a commencé en septembre 2019. Pour cela, Vigier Rail a fourni des traverses de voie B91 et plus de 13’000 supports LVT. Outre la version spéciale LVT HS, d'autres versions du système LVT sont également utilisées, telles que LVT Standard et – dans la zone des passages à niveau aux cinq sorties de secours – LVT Traffic.

© 2010 2020 Vigier Rail AG